Dépréciation de l’euro face au franc suisse

Dépréciation de l’euro face au franc suisse : quelles conséquences pour les frontaliers Dépréciation EUR CHF : La disparité sociale s’accentue dans la région genevoise en raison de la hausse de la valeur du franc suisse par rapport à l’euro. Cela représente une opportunité pour les travailleurs frontaliers de Haute-Savoie, mais constitue un désavantage pour … Lire plus

Comment devenir propriétaire en Suisse?

Comment devenir propriétaire en Suisse?

Devenir propriétaire en Suisse : La situation du logement en Suisse peut être décrite comme étant assez tendue, notamment dans les grandes villes et les régions touristiques.
Devenir propriétaire en Suisse

La situation du logement en Suisse

Le marché de l’immobilier est assez dynamique en Suisse, avec des prix de l’immobilier relativement élevés, ce qui rend l’accès à la propriété difficile pour de nombreux ménages. En outre, la croissance démographique et l’augmentation de la mobilité de la population ont contribué à une demande accrue de logements, ce qui a conduit à une pénurie de logements dans certaines régions.

Les loyers sont également élevés en Suisse, en particulier dans les zones urbaines, ce qui rend difficile pour les personnes à faibles revenus de trouver un logement décent. Les autorités suisses ont mis en place des politiques pour tenter de limiter l’augmentation des loyers, notamment en réglementant les hausses annuelles de loyer.

Le gouvernement suisse encourage également la construction de nouveaux logements pour répondre à la demande croissante de logements. Des mesures incitatives sont mises en place pour encourager les promoteurs immobiliers à construire des logements abordables.

En conclusion, la situation du logement en Suisse est complexe et nécessite une attention particulière de la part des autorités pour garantir un accès équitable au logement pour tous.

Comment devenir propriétaire?

En Suisse, devenir propriétaire peut être un processus complexe mais réalisable en suivant quelques étapes clés. Voici un aperçu général des étapes à suivre :

  1. Évaluation financière : Avant de commencer à chercher une propriété, il est important de déterminer votre budget et d’évaluer votre capacité d’emprunt auprès des banques. Vous devrez également tenir compte des coûts supplémentaires tels que les frais de notaire, les frais de courtage immobilier, les frais de déménagement, etc.
  2. Recherche de propriété : Vous pouvez rechercher des propriétés à vendre sur des sites web spécialisés, dans des agences immobilières ou par le biais de petites annonces. N’hésitez pas à visiter plusieurs propriétés pour avoir une idée précise des prix et des caractéristiques des biens.
  3. Financement : Si vous n’avez pas les fonds nécessaires pour acheter une propriété, vous devrez obtenir un prêt hypothécaire. Les banques suisses sont généralement strictes en matière d’octroi de prêts, il est donc important de présenter un dossier solide.
  4. Offre : Si vous trouvez une propriété qui vous intéresse, vous devrez faire une offre d’achat écrite. Une fois que le vendeur a accepté l’offre, vous signerez un contrat de vente.
  5. Contrôle technique : Il est important de faire effectuer un contrôle technique de la propriété pour vous assurer qu’elle est en bon état.
  6. Acte de vente : Vous signerez l’acte de vente devant un notaire. À ce stade, vous devrez également payer le prix d’achat et les frais de notaire.
  7. Transfert de propriété : Une fois que vous avez signé l’acte de vente, vous devenez officiellement propriétaire de la propriété.

Il est important de noter que le processus d’achat de propriété en Suisse peut varier en fonction du canton et de la commune dans laquelle vous achetez. Il est donc recommandé de faire appel à un agent immobilier ou à un notaire pour vous guider tout au long du processus.

Acheter en Suisse sans avoir la nationalité?

Frontaliers: Emprunter en Euro ou en Franc Suisse?

Frontaliers: Emprunter en Euro ou en Franc Suisse?

Emprunt immobilier en franc Suisse : L’achat immobilier pour un frontalier suisse peut être une option intéressante, car cela peut offrir la possibilité de devenir propriétaire d’un logement et de bénéficier de l’augmentation de la valeur immobilière à long terme.
Emprunt immobilier en franc suisse

Cependant, il y a plusieurs éléments à considérer avant de prendre une décision d’achat immobilier :

  1. Les coûts : L’achat immobilier peut être coûteux, en particulier en Suisse, où les prix des logements sont souvent élevés. Il est important de déterminer si vous pouvez vous permettre les paiements mensuels de votre prêt hypothécaire, ainsi que les autres coûts liés à l’achat immobilier, tels que les taxes foncières, les assurances et les frais de copropriété.
  2. L’emplacement : L’emplacement de votre propriété est important, car cela peut affecter sa valeur à long terme. Vous devez également tenir compte de la distance entre votre lieu de travail et votre nouvelle propriété, ainsi que de l’accessibilité aux services et aux commodités.
  3. Le financement : Comme frontalier suisse, vous pouvez obtenir un prêt hypothécaire auprès d’une banque en Suisse ou en France. Il est important de comprendre les options de financement disponibles et de rechercher les meilleures conditions de prêt.
  4. Les taux de change : Si vous achetez une propriété en Suisse et que vous remboursez votre prêt hypothécaire en francs suisses, vous êtes exposé aux fluctuations des taux de change. Si la valeur de l’euro diminue par rapport au franc suisse, cela peut augmenter le coût de votre prêt.
  5. La fiscalité : Vous devez comprendre les implications fiscales de l’achat immobilier en Suisse et en France. Les lois fiscales peuvent varier en fonction du pays dans lequel vous vivez et travaillez.

En résumé, l’achat immobilier pour un frontalier suisse peut être une option intéressante, mais il est important de considérer tous les éléments mentionnés ci-dessus avant de prendre une décision.

Est-ce risqué d’emprunter en CHF?

Si vous êtes un frontalier suisse et que vous achetez un bien immobilier en CHF, cela peut avoir des impacts financiers importants pour vous. Voici quelques-uns des principaux impacts à considérer :

Evolution du taux de change impôts frontalier suisse

Comment l’évolution du taux de change impacte vos impôts?

Evolution du taux de change impôts frontalier suisse : Depuis déjà quelques mois, le CHF reprend le dessus sur l’euro. Une bonne nouvelle pour les frontaliers, mais qui n’est pas sans conséquences. En effet, comme vous le savez, chaque année l’administration fiscale française réalise une base moyenne du taux de change. À titre d’exemple, le taux de change moyen est de 0,99 pour la déclaration 2023 contre 0,95 pour 2022.
Evolution du taux de change impôts frontalier suisse

Frontaliers imposés en France 🇫🇷

Les frontaliers imposés en France seront les plus impactés par cette augmentation. Bien que le salaire rapatrié soit plus intéressant, les impôts seront eux également plus importants. Si vous travaillez dans le canton de Vaud, Valais, Bâle v/c, Neuchâtel, Jura, Berne, Soleure et que vous êtes imposés en France, vous allez être impacté par cette évolution du taux de change positif. Le mécanisme est simple : Le coefficient fixé par l’administration fiscale sera plus important, la conversion du CHF vers l’EUR sera plus importante et par définition, votre base imposable sera plus importante.

Diminuer l’impact du taux de change sur vos impôts

Pour éviter les surprises lors de la déclaration de revenus ou lors de la réception de l’avis d’imposition, il existe 2 solutions assez simples à mettre en place:

a. Moduler le prélèvement à la source

La solution qui semble la plus simple reste encore la modulation du prélèvement à la source pour les frontaliers imposés en France. En augmentant vos mensualités pour le prélèvement de vos impôts, vous allez simplement éviter de devoir payer une somme trop importante à l’administration fiscale lors de votre prochaine déclaration de revenus.

Pour réaliser cette manipulation, rendez-vous sur : impots.gouv > Prélèvement à la source > Moduler mon prélèvement à la source.

Il vous suffit à ce moment d’adapter le montant en fonction de ce que vous pensez payer.

b. Optimisation des revenus

La deuxième solution est l’optimisation de vos revenus par le biais d’un PER. Chaque année, les frontaliers imposés en France sont nombreux à nous contacter pour la mise en place d’un PER individuel adapté à leur statut. Il s’agit d’une méthode efficace qui vise à diminuer votre base imposable et vous permet donc de réduire votre impôt sur le revenu.

Le PER est une solution simple qui vous permet de réaliser une économie d’impôts sur le revenu en contrepartie d’une épargne mensuelle que vous allouez en fonction de votre budget. Vous pourrez ainsi vous constituer un capital retraite qui viendra en compensation de votre retraite de base (1er et 2ème pilier en Suisse, qui vous fournira une faible pension retraite).

Vous pouvez réaliser une simulation de l’impact du PER sur vos impôts directement sur notre site internet. Les avantages vous seront directement détaillés.

Frontaliers imposés en Suisse 🇨🇭

Les conséquences pour les frontaliers imposés en Suisse ne sont pas les mêmes que pour les frontaliers imposés en France. Il n’y a parfois, pour une certaine catégorie de personne, aucun impact à l’évolution du taux de change sur le plan fiscal.

Lire plus

Chute de Crédit Suisse, quel impact pour les frontaliers?

Chute de Crédit Suisse, quel impact pour les frontaliers? Crédit Suisse Frontalier: La Banque nationale suisse met 50 milliards de francs suisses à la disposition du Credit Suisse. La faillite de l’une des principales banques du pays serait une onde de choc pour la place financière de Zurich et un traumatisme pour le pays. L’euro s’est … Lire plus

Le franc devrait rester sous la parité avec l’euro en 2023

Le franc devrait rester sous la parité avec l’euro en 2023

Euro Franc Suisse : À l’instar des autres marchés financiers, celui des devises a vécu une année mouvementée. Le franc se renforce nettement par rapport à l’euro.
Euro Franc Suisse

Le choix de l’équipe

ibani

Si vous utilisez votre banque ou un bureau de change pour changer votre salaire suisse en euros, vous payez trop de frais. Avec ibani, vous rapatriez votre salaire avec le meilleur taux de change du marché tout en vous simplifiant la vie.

Avec ibani, vous obtenez un IBAN suisse personnel vous permettant d’automatiser votre change CHF/EUR de façon simple et sécurisée. Ce n’est pas un compte bancaire de dépôt, mais un compte de transit dédié au change.

Vous pouvez donner votre IBAN ibani à votre employeur ou votre agence d’intérim pour que votre salaire soit directement versé dessus. Vous pouvez donc vous passer de compte bancaire suisse si vous n’en avez pas l’utilité.

La situation cette année

19.90€ :  Correction de votre CV par des experts RH Suisses.
Je corrige mon CV
close-image